pro ana=ce matin, j'ai décider d'arretter de manger

le physique et le gouvernement

Ci-dessous à titre d'information, un fac simile de la Lettre de mission adressée par le Ministre de la Santé au Professeur Marcel Rufo sur l'image du corps.
On ne connaît malheureusement pas la composition exacte de la commision de réflexion... Sans présumer sur les plus ou moins bonnes retombées des mesures qui seront ou ne seront pas prises, on attend néanmoins les conclusions de cette mission ... En espérant qu'en mêlant le public à l'intime et en rapportant des états de ce dernier sur la place publique, elle n'aille pas à l'encontre d'un des buts qui la sous-tend: apaiser les souffrances de jeunes personnes qui ont du mal à se supporter lorsqu'il s'agit de quitter leur corps d'enfant pour investir les vêtements de l'adulte et reproduire ou non les comportements de celui-ci...








Et ci-dessous, un article se faisant l'écho de cette comission...




Après l'obésité, les publicitaires sont confrontés à l'anorexie
P. L..
 Publié le 16 mars 2007

Accusés de favoriser l'anorexie chez les mannequins, les publicitaires espèrent anticiper et mettre assez vite un cadre d'engagement.
Marmara/Le Figaro.

Afin d'anticiper une éventuelle loi sur l'« image du corps », le syndicat des agences prône la prévention.
 
« LES PUBLICITAIRES ont des devoirs à l'égard de la société, mais la publicité ne peut pas être tenue responsable de tous les maux », lance Hervé Brossard, le président de l'Association des agences conseils en communication (AACC) et vice-président de DDB Worldwide. L'année 2007 sera « malheureusement » riche de nouvelles mentions obligatoires sur les campagnes des annonceurs. À l'instar des créations publicitaires des produits alimentaires, affublées, depuis le 25 février, de quatre messages sanitaires, les entreprises du secteur énergétique vont devoir faire la promotion des économies d'énergie.
 
La menace d'un durcissement du cadre réglementaire est loin d'être levée. Cette fois, la publicité est prise à partie dans les débats sur l'anorexie des mannequins. « Il est important au moment où les jeunes filles regardent les mannequins, de s'interroger sur le véritable impact de ces images sur le comportement », avait déclaré le ministre de la Santé à l'occasion de ses voeux. Depuis la mort de la top-modèle Ana Carolina Reston, en novembre, à l'âge de 21 ans, Xavier Bertrand a mis en place un groupe de travail sur l'« image du corps ».
 
Proposition d'ici à deux mois
 
Cette commission, qui s'est réunie la semaine dernière, comprend des représentants des agences de mannequins, des consommateurs, des professionnels de la mode, des associations de personnes obèses et du corps médical ainsi que des publicitaires, dont Hervé Brossard. Présidé par le pédopsychiatre Marcel Rufo, le groupe de travail doit proposer d'ici à deux mois un cadre d'engagement portant sur la publicité, la mode et l'apparence du corps. « Ce dossier est un bon exemple des actions que nous comptons mener. Nous devons être force de proposition à l'égard des pouvoirs publics, souligne le président de l'AACC. Plutôt que de subir de nouvelles contraintes, comme c'est le cas avec la loi sur l'obésité, la publicité pourrait être plus efficace dans le cadre de programmes d'information sur tous ces sujets de société. » Défendant l'« autodétermination » et l'« autodiscipline », le syndicat des agences conseils - 200 sociétés - espère ainsi anticiper la réglementation. « Nous ne sommes pas dans une position défensive mais dans une démarche responsable », insiste Hervé Brossard. Deux nouveaux vice-présidents seront particulièrement chargés de cette nouvelle mission à l'AACC : Pierre Callegari (Grey France) et Philippe Lentschener (Publicis France).

Dans les pages du Figaro

prie sur se site



19/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 332 autres membres

Design css-xhtml by Kulko & krek : kits graphiques